Comment choisir son service de garde

Tiré du site du Ministère de la Famille

https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/parents/choix/Pages/index.aspx

 

 

Au Québec, les services de garde ont connu une expansion phénoménale au cours des dernières années. Tout en reconnaissant la responsabilité première du parent auprès de son enfant, l’État confirme la place centrale qu’occupent les services de garde éducatifs à titre de mesure de soutien au parent.

La Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance s’applique aux titulaires d’un permis de centre de la petite enfance (CPE) ou de garderie ainsi qu’aux personnes reconnues à titre de responsable d’un service de garde en milieu familial par un bureau coordonnateur agréé. Par ailleurs, elle prévoit que nul ne peut offrir ni fournir des services de garde à plus de six enfants s’il n’est titulaire d’un tel permis ou s’il n’est reconnu à titre de responsable d’un service de garde en milieu familial par un bureau coordonnateur agréé.

La plupart des prestataires de services de garde reconnus offrent des places à contribution réduite et reçoivent des subventions gouvernementales pour ce faire : les parents disposent ainsi d’un réseau comptant plus de 221 000 places à contribution réduite. Toutefois, d’autres services de garde également titulaires d’un permis ne sont pas subventionnés et fixent eux-mêmes le tarif demandé aux parents.

Les services de garde subventionnés sont prioritairement destinés aux jeunes enfants, de leur naissance jusqu’à leur entrée à la maternelle. Cependant, les enfants d’âge scolaire peuvent, à certaines conditions, être reçus chez un prestataire de services et être admissibles à une place à contribution réduite.

De plus, le parent recevant des prestations du Programme d’aide sociale ou du Programme de solidarité sociale peut obtenir gratuitement, pour son enfant âgé de moins de 5 ans au 30 septembre, des services de garde éducatifs continus pour un maximum de 2 journées et demie ou de 5 demi-journées par semaine et pour un maximum de 130 journées ou 261 demi-journées de garde réparties dans l’année.

Les prestataires de services de garde reconnus appliquent un programme éducatif qui a pour objet le développement global et harmonieux de l’enfant, c’est-à-dire son plein épanouissement sur les plans affectif, physique et moteur, social et moral, cognitif et langagier.

Tous les services de garde fournissent des reçus de frais de garde pouvant donner droit à des déductions fiscales. Les places à contribution réduite ne donnent toutefois pas droit au crédit d’impôt provincial.

La recherche d’un service de garde

Avant de choisir un service de garde, vous devez déterminer vos propres besoins et ceux de votre enfant. Quelles sont vos préférences? Souhaitez-vous un cadre familial ou une organisation collective? Vos valeurs éducatives peuvent également influencer vos choix. Il est important de rencontrer le personnel d’un service de garde qui vous intéresse et d’en visiter les lieux.

Vous devriez aussi vérifier si le service de garde offre des places à contribution réduite.

En contrepartie de la contribution réduite du parent, un service de garde subventionné doit fournir :

• des services de garde éducatifs pendant une période continue de garde maximale de 10 heures par jour, pour un maximum de 20 journées par période de 4 semaines1 et de 261 journées (toutes combinaisons de journées et de demi-journées étant possibles) par année;

• un repas et deux collations si votre enfant est gardé durant les heures où ils sont prévus;

• tout le matériel utilisé pendant la prestation des services de garde.

1. Il est possible d’obtenir plus de 20 journées de garde par période de 4 semaines si vous faites la preuve que cela est justifié par un travail saisonnier, votre horaire de travail ou vos études. Cependant, le maximum de journées de garde par année auxquelles vous avez droit demeure le même, soit 261.

LA FORMATION ET LA QUALIFICATION

La formation et l’expérience de l’adulte qui s’occupe de votre enfant sont des facteurs qui contribuent à assurer la qualité des interventions.

Les prestataires de services de garde assujettis à la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance doivent se conformer à des exigences réglementaires sur la formation et sur la qualification des personnes intervenant auprès des enfants en services de garde.

En CPE et en garderie, au moins deux membres du personnel de garde qualifiés sur trois doivent être présents auprès des enfants durant la prestation des services de garde. Une qualification qui répond aux exigences réglementaire est un diplôme d’études collégiales ou universitaire spécialisée en petite enfance.

Si le nombre de membres du personnel de garde est inférieur à 3, au moins un de ces membres doit être qualifié.

En milieu familial, la personne responsable reconnue avant le 1er avril 2014 par un bureau coordonnateur agréé doit suivre une formation d’une durée d’au moins 45 heures dans les deux premières années de sa reconnaissance. À compter du 1er avril 2014, elle doit avoir réussi cette formation dans les trois années précédant sa demande de reconnaissance. Cette formation porte sur le rôle d’une personne responsable d’un service de garde en milieu familial, le développement de l’enfant, la sécurité, la santé, l’alimentation et le programme éducatif.

De plus, la personne responsable d’un service de garde en milieu familial, la personne qui l’assiste et sa remplaçante doivent, comme tout membre du personnel de garde d’un CPE ou d’une garderie, être titulaires d’un certificat, datant d’au plus 3 ans, attestant la réussite d’un cours de secourisme d’une durée minimale de 8 heures ou d’un cours d’appoint d’une durée minimale de 6 heures visant la mise à jour des connaissances acquises dans le cadre du cours de secourisme général. À compter du 1er avril 2016, le cours de secourisme ainsi que le cours d’appoint doivent être adaptés à la petite enfance. Le cours de 8 heures doit, en plus, comprendre un volet sur la gestion de réactions allergiques.

Une fois votre choix fait et votre enfant admis, vous devez le préparer à entrer au service de garde. Vous faciliterez son adaptation à ce nouveau milieu de vie en prenant les dispositions suivantes :

• Avant la première journée de fréquentation de votre enfant au service de garde, décrivez-lui les lieux, les enfants qui les fréquentent, les adultes qui y travaillent, la vie quotidienne au service de garde;

• Si cela est possible, faites une visite du service de garde en compagnie de votre enfant;

• Si cela est possible, procédez par étapes et privilégiez une adaptation progressive de votre enfant à son nouvel environnement – quelques heures par jour au début, puis un peu plus longtemps les jours suivants;

• Les premiers jours, demeurez quelques minutes en compagnie de votre enfant avant de quitter le service de garde et procédez de la même façon à votre retour;

• Pour rassurer votre enfant, confirmez-lui le moment où vous reviendrez le chercher;

• Si cela est possible, venez chercher votre enfant plus tôt les premières journées.

Il est préférable d’éviter les changements importants durant cette période – transition du berceau au lit, sevrage, nouveaux aliments ou entraînement à la propreté, par exemple. L’enfant a besoin de stabilité pour s’adapter facilement.

Soyez à l’écoute de votre enfant, qui vous donnera à sa manière son appréciation des services qu’il reçoit.

Prêtez attention aux comportements de votre enfant à la maison. S’il manifeste de la tristesse, de l’apathie, de la colère, une perte d’appétit, des troubles du sommeil, des caprices, de l’agressivité en réaction au changement, dites-le aux personnes responsables de votre enfant au service de garde. Elles en tiendront compte et lui accorderont une attention particulière.

Il est important de vous assurer que les modalités convenues lors de l’inscription de votre enfant sont appliquées comme cela a été prévu – nombre d’enfants dans le groupe, repas ou activités, par exemple. Il importe également que vous ayez accès au service de garde en tout temps afin de pouvoir vérifier la qualité des soins effectivement donnés à votre enfant et apprécier l’attitude des personnes qui s’en occupent.

Pouvez-vous entrer dans le service de garde pour conduire votre enfant à la personne qui en est responsable? Vous demande-t-on plutôt de le laisser à l’entrée à une personne désignée en prétextant des raisons de sécurité ou le peu d’espaces de stationnement?

Vous laisse-t-on parler librement à la personne responsable de votre enfant? Vous dit-on plutôt que votre présence dérange les activités ou perturbe les enfants?

Le choix du meilleur service de garde pour votre enfant exige beaucoup de patience et de nombreuses démarches. Cependant, l’effort en vaut largement la peine, puisqu’il s’agit d’assurer le bien-être et la sécurité de votre enfant ainsi que votre tranquillité d’esprit en tant que parent.